Accueil
Contact
Etat civil
Etablissements scolaires
Menus scolaires
Médiathèque
Decheterie
Associations
Evénements
Réservation de salle

Histoire du Faouët

Revenir à : Histoire
Identifié par de rares repères historiques avant le 14ème siècle, Le Faouët se situe à proximité des lieux où l’empereur Louis Le Débonnaire accourut en 818 à la tête de forces armées importantes pour l’époque.

Un peu d’histoire …

…afin de venir à bout d’une insurrection bretonne conduite par celui que les chroniques des rois francs désignent sous le nom de roi Murman ou Morvan.

Les chroniques de Jean Le Bel reprises par Froissart sont les premières à nous révéler l’existence d’un château du Faouët présenté comme un objet d’affrontements entre les troupes de Jean de Montfort et de leur allié anglais d’une part, et celles de Charles de Blois et de leur protecteur Français d’autres part alors que vient d’éclater en 1341 la longue guerre de succession au duché de Bretagne (1341-1364).

Du milieu du 14ème  au milieu du 16e siècles, la riche seigneurie du Faouët appartient à une famille normande venue sans doute en Bretagne après le mariage de Pierre de Dreux avec l’héritière du duché en 1213. Les Bouteville seront toujours de fidèles alliés des ducs de la dynastie des Montfort. Ils en seront récompensés en figurant parmi les chambellans de la cour ducale sous le duc François II et en étant honorés du titre de barons par la duchesse Anne.

Aux Bouteville succèderont par alliance les Goulaine avant que la baronnie soit rachetée par Sébastien du Fresnay, conseiller du roi au Parlement de Bretagne avant 1644. Les héritiers de la famille du Fresnay conserveront la baronnie jusqu’à la fin de l’Ancien Régime.

La période révolutionnaire sera marquée par le rattachement du Faouët au département du Morbihan et par son érection au rang de chef-lieu de district des dix-sept communes du nord-ouest de ce nouveau département, jusqu’à la disparition des districts en 1800. La configuration actuelle du pays du roi Morvan correspond, à quelques variantes près, à celle de l’ancien district entre 1790 et 1800.

Les décrets des 16 et 22 décembre 1789 font triompher le système des petites communes, établissant dans chacune d’elle, un Maire et un corps municipal.

Les maires du Faouët qui se sont succédés de 1790 à nos jours sont :

Joseph  HAUTTE – 1790

Jean Baptiste LAVERGE –1 791

Julien GEORGET – 1792

Maurice DUVAL – 1793

Jean-Marie BARGAIN (nommé par le Préfet sous le 1er Empire) – 1800

Jacques TALHOUARN – 1815

Dominique TASSY –1 820

Claude BELLANGER – 1830

Alexis BARGAIN (par Intérim de 35 à 36) – 1836

Paul NAYEL – 1848

Pierre CARRE – 1848

Gustave BARGAIN – 1860

Evariste CADORET –  1874

Léopol BARGAIN – 1878

Joseph FORTUNE – 1900

Victor ROBIC – 1912

Joseph FORTUNE – 1919

Jean-Louis BOMPOL (d’avril 24 à mai 25) – 1924

Vincent RIGUIDEL – 1925

François HERVE – 1944

Joseph CULOTO – 1959

Pierre POSTOLLEC – 1962

Raymond Noël LANUZEL – 1983

Françis LE PICHON – 1989

Raymond Noël LANUZEL – 1995

Françis LE PICHON – 2001

André LE CORRE – 2008 – mandat en cours