VENEZ DÉCOUVRIR
LE MUSÉE DU FAOUËT >>
Patrimoine
Patrimoine

Le Faouët possède un riche patrimoine hérité de la période seigneuriale.

Les hallesles halles du faouet 3 mai 2008

Elles sont mentionnées pour la première fois dans un aveu de 1542, mais leur construction pourrait remonter à quelques décennies plus tôt. Ce sont les plus importantes de celles qui ont été conservées en Bretagne. De forme rectangulaire, elles s’apparentent aux halles d’Arpajon et de Milly-la-Forêt en Ile-de-France. Elles occupent environ le dixième du vaste espace central sur lequel débouchent les quatre axes routiers reliant la ville du Faouët aux cantons voisins. Les halles et l’espace qui les entoure furent, depuis le Moyen-Âge, un lieu d’importante activité commerciale : neuf foires annuelles plus un marché hebdomadaire relevés par un aveu de 1542, quatorze foires signalées en 1682, 16 à la veillede la Révolution. Deux marchés par mois rappellent aujourd’hui modestement ce que fut cette animation commerciale jusqu’à la Deuxième Guerre mondiale.

 

Le musée                                     marilyn_aot_2007_001                               

Il occupe une partie d’un ancien couvent d’ursulines du 17e siècle fondé par Sébastien du Fresnay, seigneur du Faouët, pour permettre l’instruction et l’éducation des jeunes filles. Il s’agit pour l’époque d’un privilège rare en France et encore plus dans les campagnes. Racheté par la ville en 1987, l’ancien couvent a été transformé pour partie en logements sociaux et pour une autre partie, en espaces culturels, dont notamment un musée des beaux-arts où sont présentées, d’avril à octobre, deux grandes expositions annuelles destinées à faire connaître l’œuvre d’artistes ayant séjourné en Bretagne et notamment au Faouët depuis le milieu du 19e siècle.

 

Jube st fiacreLa chapelle Saint-Fiacre

Située à 1 km au sud du centre ville, cette chapelle prend place parmi les plus beaux témoins du gothique flamboyant en Bretagne, tant en raison de l’élégance de son architecture que de la splendeur de son merveilleux jubé. Construite entre 1450 et 1480, elle manifeste en même temps la libéralité des seigneurs du Faouët et le mécénat religieux des ducs de Bretagne. Voyageurs, antiquaires, artistes n’ont cessé, depuis plus d’un siècle et demi, d’admirer en particulier la finesse de son jubé de bois, le plus ancien de Bretagne, dont l’une des faces se présente comme une évocation savante et imagée du mystère du salut et du rôle médiateur de l’Église, l’autre face faisant ressortir au contraire les forces qui tirent l’homme vers le monde où règnent les puissances du mal.

 


                                                                                       ste_barbe

La chapelle Sainte-Barbe                          

Située à 1,5 km au nord de la ville, elle attire la foule des visiteurs en raison du site dans lequel elle s’inscrit, en contrebas d’une plateau rocheuse qui surplombe la vallée de l’Ellé. Cette chapelle fut construite entre 1489 et 1512 à l’initiative d’un petit seigneur des environs qui, surpris par l’orage au cours d’une chasse, promit à Sainte-Barbe de lui construire une chapelle à l’endroit même où il avait craint d’être foudroyé. L’intérêt de la visite tient au charme du lieu, au rapport entre la qualité architecturale du monument et l’exiguïté de l’espace où elle a été construite, aux somptueux escaliers baroques ajoutés en 1700 pour relier le niveau de la chapelle à celui de la plateforme supérieure, à la qualité de quelques vitraux.

 


Horaires d'été du Centre aquatique Kan an Dour ---> cliquez ici

Cinéma Ellé  Programme

DEMANDE DE RESERVATION DE SALLE COMMUNALE

https://reservation.3douest.com/lefaouet.new/

 

 

 

Mairie de Le Faouët - 9 rue Victor Robic - 56320 LE FAOUET - Tél. : 02.97.23.07.68 - Fax : 02.97.23.11.66